Paroles de sagesse choisies par Martine Quirion

De grâce, plonge-toi ne serait-ce qu’une heure, dans ton propre fond, et sans nul doute tu puiseras là la connaissance de cette béatitude incréée.

Jean Taurier, 1300-1361
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 
Quand bien même tu parcourrais tous les chemins, tu ne trouverais jamais les limites de l’âme, tant la connaissance qu’elle possède est profonde.

Héraclite d’Éphèse, v.520-v.460 av. J.C.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Un vide ouvert et paisible, une clarté merveilleuse et pleine de félicité, où la réalisation profonde et spontanée plonge directement.

Huamg Po, maître Chan du IXe siècle
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
Il faut chercher la discipline dans la liberté et non dans les formules d’une philosophie devenue caduque et bonne pour les faibles.
N’écoutez les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte l’histoire du Monde.

Claude Debussy, 1862-1918

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Homme, si tu projettes ton esprit par delà l’espace et le temps, tu peux à chaque instant te mouvoir dans l’éternel. 

Angélus Silensius, 1624-1677
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 
Ce n’est pas dans la connaissance qu’est le fruit, c’est dans l’acte de saisir… 

St-Bernard de Clairvaux, 1090-1153
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 
Ô homme, quand vous considérez l’univers,vous comprenez votre propre nature. 

Grégoire de Nysse, v.331-v.394

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
L’esprit du sage, étant au repos, devient le miroir de l’univers, le plan de réflexion de toute la création. 

Zhuang Zhi, v.350-v.275 av. J.C.
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 
Le temps peut devenir espace sur une page. 

John Cage, 1912-1992
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 
Vivre, c’est se transformer dans l’incomplet. 

Paul Valéry, 1871-1945
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Paroles de sagesse choisies par Robert Boudreault

« Étudier sans réfléchir est vain, mais réfléchir sans étudier est dangereux. »

Confucius

___________________

« Ne vous souciez pas de n’être pas remarqué; cherchez plutôt à faire quelque chose de remarquable. »

Confucius

___________________

« L’honnête homme cultive l’harmonie, mais pas la conformité. L’homme de peu cultive la conformité, mais pas l’harmonie. »

Confucius

___________________

« Autrefois on étudiait pour soi, aujourd’hui on étudie pour impressionner les autres. »

Confucius

___________________

« Posture du corps, respiration, état d’esprit, c’est de notre attitude dans la vie qu’il s’agit, de notre art de vivre. »

Delorme

___________________

« Ainsi, exercer la respiration signifie sur tous les plans travailler à rétablir les conditions favorables à la poursuite harmonieuse du mouvement de transformation. »

Durckheim

___________________

« Tout «enseignement» se borne à indiquer, à orienter vers ce qui se trouve déjà en soi-même sans qu’on le sache. Donc il n’y a pas de secret que le maître puisse «transmettre» à son disciple. Il est facile d’enseigner. Il est facile d’écouter. Il est difficile de prendre conscience de ce que l’on a en soi, de le trouver et d’en prendre possession effectivement. »

Durckheim

___________________

Références

DELORME, Pierre.  Kendo, la voie du sabre, Guy Trédaniel éd., Éd. de la Maisnie, Paris, 1988, 173 p.

DURCKHEIM, Karlfried Graf.  HARA, centre vital de l’homme, Courrier du livre, Paris, 1974, 254 p.

RYCKMANS, Pierre.  Les entretiens de Confucius, Gallimard, coll. Connaissances de l’Orient no 35, Paris, 1987,168 p.